La cacherouth

Un dossier préparé par K. Acher
Pour une lecture plein écran, ouvrez http://www.kacher.fr dans votre navigateur.
Mise à jour le

 

Permis mais pas correct

 

Rabbi Pin'has de Korits (1726-1791, élève du Baal Chem Tov) affirma une fois avec douleur que l'un de ses fils ne parviendrait jamais dans sa vie à atteindre l'élévation spirituelle de ses autres fils.
Pourquoi cela?
Rabbi Pin'has expliqua qu'une certaine année, ce fils avait été gravement malade et qu'il avait été nécessaire de lui donner un médicament 'hamets pendant la fête de Pessa'h.
Ce traitement était absolument nécessaire pour lui sauver la vie, et il était donc totalement permis de le faire.
Malgré cela, le défaut spirituel qui entacha son âme, du fait de cette consommation, lui ôta définitivement la possibilité d'égaler la stature morale de ses frères.

Lu dans "Farbrenguen", Tome 5, Page 34.

Est-ce que les différentes listes de cacherouth qui circulent, [Liste du BDP, différant parfois de l'application) , liste de Rav Wolff, liste de Rabbinats d'Europe, liste "européenne tellement suspecte qu'on ne sait pas quels rabbinats l'endossent), toutes avec leurs inexactitudes, leurs contradictions etc… nous sauveront de ces "défauts spirituels"?

 

Un dossier préparé par K. Acher