La cacherouth

Un dossier préparé par K. Acher
Pour une lecture plein écran, ouvrez http://www.kacher.fr dans votre navigateur.
Mise à jour le

L'aide du Ciel

 

Rav Yechezkel Landau, (1713-1793), plus connu par le nom de son ouvrage Noda Biyouda, fut nommé Rabbin de Prague en 1755.
Tous n'apprécièrent pas la nomination d'un aussi jeune Rabbin à la tête d'une communauté comme Prague, et n'hésitèrent pas à lui semer toutes sortes d'embûche.
Il envoyèrent une femme avec une "question" sur la cacherouth d'un poulet. A cette époque, on n'achetait pas de la volaille abattue, pesée et emballée chez le boucher. On achetait un poulet vivant, que l'on faisait abattre par le cho'het local. Si un problème survenait durant l'abattage ou l'éviscération de la bête, il fallait ensuite aller consulter le Rav pour qu'il statue sur la cacherouth du poulet.
Rav Yechezkel Landau examina le poulet, et déclara qu'il était cacher.
Il ignorait apparemment un texte d'un commentateur qui avait écrit sur un tel cas, et avait statué que l'animal n'est pas cacher. A une époque où les livres imprimés étaient chers et rares, Rav Yechezkel n'avait pas eu connaissance de ce texte.
Mais ses détracteurs avaient le livre sous la main, et ne se privèrent pas d'utiliser cet incident pour mettre en cause les capacités du jeune Rav Yechezkel à diriger une communauté.
Ils vinrent publiquement montrer au Rav son erreur. Tous attendaient la réaction du Rav.
Après un instant de réflexion, il prit la parole.
"Lorsqu'un Rabbin est compétent, D.ieu le préserve d'une façon ou d'une autre de commettre une erreur dans ses arrêtés rabbiniques, pour le mérite de la communauté qui lui a accordé sa confiance. Même si son raisonnement est erroné, il retombe sur ses pieds et rend une juste décision de Torah.
Cela ne s'est pas produit aujourd'hui, et ça signifie que cette "question" n'est pas une "question", mais un cas inventé pour me mettre en défaut.
C'est pourquoi je n'ai pas eu "siyata dichmaya", l'aide de D.ieu, pour statuer sur un défaut qui n'est pas réel. D.ieu n'intervient pas "pour rien" dans les décisions rabbiniques.
Les détracteurs furent stupéfaits de voir à quel point le jeune Rabbin avait vu juste, et durent avouer leur complot. Ils ne firent que rehausser le prestige de Rav Yechezkel Landau.

Raconté par Rabbi Baruch Lederman,
Publié par Kehilas Torah. D'Var Torah - Yisro (5762)

L'aide du Ciel

Un dossier préparé par K. Acher