La cacherouth

Un dossier préparé par K. Acher
Pour une lecture plein écran, ouvrez http://www.kacher.fr/ dans votre navigateur. Mise à jour le

Questions d'un "sage"

 

Le Zohar (Volume III, page 220b) fait état d'une rencontre entre Rabbi Eliézer le Grand et un "Sage" non juif, qui l'a abordé avec un ton provoquant sur des points touchant aux fondements de la foi juive.
1 Quel est le fondement de la croyance que sera reconstruit un troisième Temple? Le Prophète 'Haggaï (entre les deux Temples) n'a prophétisé que sur deux Temples et pas plus, ainsi qu'il est dit "La splendeur de ce dernier Temple sera plus grande que le premier". Ce verset n'indique que deux temples, le premier et le suivant qui est dernier. Pas un de plus.
2 Les Juifs se disent plus proches de D.ieu que les autres Nations. Mais alors pourquoi sont ils sujets à plus de souffrances et de malheur que les Nations? Plus on est proche du Roi, plus on a la belle vie, la tranquillité sans souffrance, sans peur, sans angoisse…
3 Les Juifs ne consomment pas les bêtes impures et les bêtes mortes sans abattage, pour être en bonne santé et avoir un corps sain. Nous mangeons de tout ce que nous voulons, et nous sommes en bonne santé et plus robustes, alors qu'ils sont faibles physiquement.
De tout ceci il ressort que vous n'êtes pas aimés de D.ieu!
Et n'essaye pas, papy, de me répondre, car je ne veux pas t'écouter et je ne changerai pas d'avis.

Rabbi Eliézer se mit en colère devant les insultes de ce "Sage" qui n'admettait que les questions et pas les réponses, et lui jeta un coup d'œil qui le transforma en poussière.
Lorsqu'il se fut calmé, il raconta à ses élèves qu'il avait posé ces mêmes questions au  Prophète  Eliahou, qui lui dit que ces questions faisaient l'objet d'un débat devant le Tribunal Céleste et lui apporta des réponses.

D.ieu lui même a construit deux Temples dans le Ciel (ainsi que dit le texte Exode 15, 17: "le siège de Ta Résidence tu as créé" -correspondant au Premier Temple- "le Sanctuaire préparé de Tes mains" - correspondant au Second Temple). Lorsque le Prophète est dit "La splendeur de ce dernier Temple sera plus grande que le premier", il ne parle pas des Temples construits par les Enfants d'Israël, Chlomoh ou les exilés de retour de Babel, mais de ces deux Temples bien plus élevés construits par D.ieu  lui même.
Lorsque les Enfants d'Israël sortirent d'Egypte, D.ieu voulut leur donner la dimension des anges célestes, comme l'était Adam avant la faute, et leur faire descendre en Terre sainte les Sanctuaires célestes. Mais après la faute du veau d'or et des explorateurs D.ieu  les a fait mourir dans le désert et fait rentrer leurs enfants en Terre d'Israël, et leur a donné l'ordre de construire eux mêmes le Sanctuaire. C'est pourquoi le Sanctuaire de Moché et le Temple de Chlomoh furent sujet à la destruction, comme le dit Chlomoh "si D.ieu ne construit pas la demeure, c'est en vain que les maçons y travaillent".
Ainsi le Temple de Chlomoh ne dura que 410 ans.
Quand les exilés revinrent de Babel, après 70 années d'exil, D.ieu voulut leur faire descendre le Temple d'en haut. Mais par la faute des femmes étrangères qu'ils avaient ramenées avec eux, D.ieu mit de côté son Temple, et c'est Israël, avec l'aide du Roi Korech (Cyrus) que les Juifs reconstruisirent le Temple.
Dans les temps futurs, lors de la Délivrance définitive, D.ieu fera descendre du ciel les deux Temples qu'il a construits, et ceux ci dureront éternellement. Et aussi la ville de Jérusalem, comme il est dit "D.ieu construit Jérusalem (Psaumes 147, 2)".
C'est ce Temple et cette Jérusalem que nous attendons avec impatience , et non la construction des hommes qui n'a pas de durée éternelle.
Bien que D.ieu fera descendre du ciel ces deux Temples, un seul sera visible aux yeux de l'homme, le second. Le premier, malgré sa grande taille, sera noyé dans les nuées célestes qui recouvriront en permanence le Temple visible.

La seconde question: le Peuple Juif endure de nombreuses souffrances plus que les Nations, non pas parce qu'il est mis à l'écart par D.ieu, mais au contraire parce qu'il en est proche. Il est comparable au cœur, qui a le lien le plus fort avec l'intellect qui est dans le crâne, plus que tous les autres organes. Mais dans le même temps, le cœur est un organe frêle et plus fragile que tous les autres organes, plus sensibles aux coups et maladies que le reste du corps. De la même façon, les Juifs sont plus exposés à la souffrance que les autres Nations.
[Ces paroles du Zohar sont plus développées dans le Livre du Kouzari (Chapitre 2, 35):
Pourquoi les Juifs sont plus sujets aux malheurs que les autres peuples?
Et de répondre: prends l'exemple du cœur, qui est susceptible de beaucoup de maladies, mais dans le même temps est l'organe le plus sain. Il peut être touché par les soucis, les colères, l'amour, les haines et la crainte, l'effort physique important, la fatigue, la mauvaise alimentation.
Tout ceci nuit au cœur plus qu'aux autres organes. Même une modification du rythme respiratoire ou le moindre mouvement des membres le perturbe immédiatement. Mais d'un autre côté, il est plus sain que les autres organes, moins sujet aux inflammations, gonflements, aux paralysies, aux plaies. ]

La troisième question:
Seul Israël est astreint à ne pas manger de bêtes impures, de bêtes mortes sans abattage rituel, des insectes et des reptiles, car Israël est comme on l'a dit le "cœur" et les Nations sont comme les membres du corps. Tout comme le cœur tient son énergie du sang le plus pur, le plus raffiné, tout en étant un organe fragile, alors que les autres membres peuvent se contenter d'un sang moins pur, moins oxygéné, de la même façon, Israël a besoin d'une nourriture plus raffinée, et ne peut s'alimenter de nourriture grossière qui pourtant convient aux Nations et leur donne santé et vigueur.


Traduit de Beth Machia'h N° 563, Tamouz 5766.

Un dossier préparé par K. Acher