La cacherouth

Un dossier préparé par K. Acher
Pour une lecture plein écran, ouvrez http://kacher.alliancefr.com/ dans votre navigateur.. Mise à jour le

La première che'hitah de Rabbi Lévi Its'hak

D'après une histoire racontée par le Rabbi Chalom Dov Ber de Loubavitch en 1919.
Extrait de Chemouot vesipourim, Rav Raphaël Nahman Cohen.

Après que Rabbi Lévi Its'hak de Berditchov eut terminé d'étudier les lois de la che'hitah, il se prépara à pratiquer pour la première fois la che'hitah d'un poulet.
Il prit le poulet dans sa main gauche, le prépara pour l'abattre, prit le couteau dans sa main droite, et commença la bénédiction qui précède la che'hitah.
Savez vous ce qui se passe lorsque Rabbi Lévi Its'hak prie? Il est tout entier dans sa bénédiction. Plus rien n'existe entre lui et son Créateur. Dès qu'il dit "Béni sois Tu" , il est en présence de D.ieu, devant qui il dépose avec crainte et ferveur des louanges sublimes. Plus rien n'existe en dehors de Lui, et il peut s'absorber dans sa prière, perdu dans une mélodie sans fin, partir dans une extase suprême qui laisse son corps comme inanimé. Il lâche tout, peut rouler par terre. Lui même n'existe plus…
Lorsque Rabbi Lévi Its'hak termina la bénédiction, le poulet s'était sauvé depuis longtemps: "où est le poulet, où est le poulet??".

 

Un dossier préparé par K. Acher