La cacherouth

Un dossier préparé par K. Acher
Pour une lecture plein écran, ouvrez http://www.kacher.fr dans votre navigateur.
Mise à jour le

 

Intro et bilan 2012

A la rédaction de K.Acher, nous ne passons pas notre temps à photographier des pains briochés ou comparer les dates de fabrication des yaourts.
Nous avons aussi un abondant courrier, tant écrit que reçu.
Tout ne donne pas lieu à publication, soit qu'aucune réponse ne soit apportée, soit que nous gardions l'information pour un jour meilleur.
Nous allons soulever un peu le voile sur ces activités pour la plupart non publiées dans nos pages.


15 juin 2011
Courrier à Novandie, pour avoir des renseignements sur la nature des Yaourts Mamie Nova cachers. Deux courriers de 2008 étaient restés sans réponse. Réponse le …. 23 septembre 2011. Ceci donnera lieu à notre dossier "les aventures de Mamie Nova" (http://kacher.alliancefr.com/KL_MN20120531.pdf).

27 juin 2011
Courrier à LU pour avoir des renseignements sur la nature des biscuits LU tamponnés cachers, sans réponse, réémise en Novembre 2011, sans autre réponse.

27 juin 2011
Courrier à Rav Bamberger pour lui soumettre le cas d'un industriel proche de lui qui commercialise des produits Senoble (produits de Nahalat Its'hak) élaborés durant Chabbath (http://kacher.alliancefr.com/ActuK2011a.htm#KL20110607) , et lui demander la nature du lait "chamour" utilisé dans les biscuits LU de sa surveillance.
Nous n'avons pas reçu de réponse écrite, mais reçu oralement de vagues éclaicissements sur le lait des LU (http://kacher.alliancefr.com/ActuK2011a.htm#lu20111123)


28 juin 2011
Courrier à Rav Eliahou Abergel pour savoir s'il couvre l'usage immodéré de son nom par les Rabbins Ouriel Bergel, Moché Suissa, et Nissim Betito. Courrier resté sans réponse, car "le Rav ne lit pas le français". Notre courrier en hébreu n'a pas eu plus de chance.

30 juin 2011,
Courrier à Société Mars pour avoir des renseignements sur la certification cachère des "Mars" fabriqués à Haguenau.

25 septembre 2011
Courrier à Rav Teboul de Lyon, concernant un saucisson enveloppé dans une enveloppe collagénique (c'est à dire animale). Alors même que le fabricant nous a envoyé son point de vue rassurant, documents à l'appui, nous attendions une réponse du Rav, car il nous semble plus correct de rassurer nos lecteurs avec des communiqués rabbiniques.

Décembre 2011
Correspondance avec plusieurs experts en agro-alimentaire, agréés par les tribunaux pour expertiser les dates de fabrication de certains produits Senoble "cachers" ("surveillance de Nahalat Its'hak), et confirmation de leur fabrication durant Chabbath.

Janvier 2012:
Courrier et entretien à Paris avec le Rav Eliahou Abergel concernant la présence de son nom sur les labels de cacherouth suspects: Nahalat Its'hak, Mamie Nova de Betito. Voici le compte rendu que nous en avons fait à un de nos correspondants de Jérusalem: <<Le Rav s''est refusé à écouter, voir ou recevoir tout document, sous la raison qu'il faut venir avec deux témoins et en présence de la personne mise en question. Comme ce n'est pas notre honneur que nous sommes venus défendre devant lui mais le sien, cela ne nous a fait ni chaud ni froid, juste une déception>>

17 janvier 2012:
Lettre au Rabbin Barguil pour lui soumettre les anomalies relevées dans les fabrications "cachères" de Senoble au nom du Rabbinat Nahalat Its'hak.
La lettre est restée sans réponse, tout comme une proposition d'entretien téléphonique.
Mais nous ne travaillons pas pour Barguil ou sa réputation, mais plutôt pour les consommateurs de produits réellement cachers, et n'avons aucun regret de ce mépris.

Janvier 2012
Courrier à un artisan fromager
<<
Merci de nous avoir contactés à propos de votre correspondant fromager qui a travaillé pour Mr M. pour le compte du Rabbin S.
Il semble intéressant de recevoir une photo des rouleaux d'étiquettes en sa possession, ainsi que l'état de ce stock, et éventuellement le bon de livraison ou une photo de l'affranchissement postal du paquet.
Sur le fond:
De quand à quand a-t-il travaillé pour Mr M?
Lui a-t-on expliqué les exigences du cacher?
Quelle est la gamme de produits qu'il a fabriqués pour lui?
Qui étaient les délégués rabbiniques en charge de la surveillance de la fabrication?
Qui étaient les délégués rabbiniques en charge de la surveillance de la traite ou de la collecte du lait?
Étaient-ils là à chaque fabrication ou seulement pour quelques fabrications?
Ou qu'il nous précise qu'il n'y a pas eu de délégués rabbiniques ni en traite, ni en collecte, ni en fabrication.
Il y a-t-il eu un audit avant de commencer les fabrications?
Dispose-t-il de courriers ou mails donnant des instructions compatibles ou incompatibles avec ce qu'il sait du cacher?
A-t-il travaillé avec d'autres rabbinats et dans quelles conditions?>>

Janvier 2012
A un industriel des produits fromagers:
<<En parcourant votre site, nous apprenons que
"La plupart de nos sites sont certifiés ISO (…) Halal, Kasher, Végétarien..."
Pourriez vous nous dire quels sont les produits certifiés kacher et par quel organisme.>>
Resté sans réponse. Un secteur bien verrouillé par des individus bien connus. Nous sommes d'ailleurs habitués aux réponses évasives que nous en recevons parfois, dont on jurerait qu'elles sont dictées par le "rabbin".

Février 2012
Nous avons questionné le Rav Schneebalg sur la mention "Présence de lait" dans les Pim's parve du Rav Schneebalg.
Il nous a fait répondre (…): http://kacher.alliancefr.com/ActuK2012a.htm#pims201202

Mars 2012.
Nous avons écrit à deux reprises au producteur des galettes "Mère Poulard".
<<Un lecteur s'interroge sur la composition des "Palets du Mont St Michel" de Mère Poulard, "halav Israël" sous la surveillance du Rav Teboul.
Selon la composition, ces biscuits ne contiennent de lait que par la présence de beurre.
Votre mention "halav Israël" signifie-t-elle que ces biscuits sont au beurre pur beurre, ou qu'ils sont faits avec du beurre de lait surveillé?>>
La réponse? Demandez lui, son mail est sur l'emballage.

Mars 2012:
Un lecteur israélien nous contacte à propos de fromages français sous allégation de cacherouth du Rabbin Alloun, et nous interroge sur la validité des surveillances qu'il délivre. S'agissant d'un inconnu, prudente réponse:
<<Il nous sera difficile de parler de Moché Alloun sans consulter notre avocat.
Les produits sous sa surveillance sont interdits par la rabbanouth harachit, et ne peuvent être en vente que dans un magasin hors surveillance (comme le fromager Bacher à Jérusalem)>>
Ce n'est qu'en juin que nous rebondirons sur ce courrier, après réception d'informations reçues des fromagers français qui confirment que leurs fromages n'ont fait l'objet d'aucune surveillance rabbinique. (http://kacher.alliancefr.com/chevre20120731.htm)
Une affaire non finie à notre sens.

Mars 2012:
Réponse à un lecteur:
"Nous avons demandé depuis longtemps au Rav Haddad de Milan par courrier, par mail, et par l'intermédiaire de ses fils de faire le point sur les produits commercialisés en son nom en France."

Avril 2012
Suite à un courrier, le Rav Charbit nous confirme que certaines viandes portant le logo ECKf ont bien été conditionnées en Pologne un Samedi, mais un Samedi à la fin de Chabbath en présence de surveillants rabbiniques restés sur place.

Pessa'h
Nous avons interrogé un Rav sur des gâteaux à base de farine de blé déclarés Cacher pour Pessa'h par un Rabbin, mais n'avons pas reçu de réponse.

Une agence de notation en cacherouth?
A des lecteurs qui nous demandent de publier des listes de rabbins fiables, ou d'en établir un hit parade:
<<Impossible de se fier à ce qu'un producteur met sur ses étiquettes.
Un rabbin qui avait fièrement revendiqué une production complètement à la masse tente de se défendre en justice après nous avoir attaqués en diffamation, en produisant une lettre du producteur qui revendique la responsabilité de ce qui y est écrit.
Nous aurions tendance à privilégier les Rabbins qui répondent clairement aux questions. Voire rapidement.
Un rabbin qui nous répond à une question technique immédiatement, sans avoir besoin d'interroger le producteur juif ou le fabricant, qui nous dit "j'étais sur place", c'est un plus immédiat.
Lorsqu'il exhibe un cahier des charges précis ou les certificats de cacherouth des matières premières utilisées, c'est un plus immédiat.
Un producteur prêt à prouver la présence d'un délégué rabbinique non par une réservation ou une facture d'hôtel ou de voyage, mais par des photos et la preuve qu'il a contrôlé cette présence, c'est un avantage. De même s'il peut prouver l'achat et la livraison de matières premières cacheres.
Autre facteur (relatif) de notation: avez vous affaire à un one man show, ou à un travail d'équipe structurée?
Avez-vous affaire à un homme qui traîne des histoires sans fin où le fric et la fraude industrielle se disputent la primeure?
Qui sont et quelle est la réputation des producteurs associés à ce Rabbin?
Qui sont et quelle est la réputation des rabbins associés à ce producteur?
Et ces points, c'est avant de décider si l'utilisation de certains lactosérum (comme le fait le Rabbinat de Londres et Amsterdam) est convenable ou non.
Avant de faire un bilan qui permette de savoir si la taille des usines babybel ou Mamie Nova peut ou non laisser entrevoir une surveillance digne de ce nom.
Et je zappe sur bichoul Israël, bitoul bechichim a priori, etc…
Vous êtes partant pour monter une agence d'évaluation?
Nous persistons à penser que c'est une affaire de pro, et qu'il sera difficile de trouver des rabbins non impliqués dans leurs propres appréciations, des industriels non rongés par la jalousie sinon plus, des administrateurs communautaires non acquis à des causes politiciennes et copinages, des délégués rabbiniques qui ne craignent pas pour leur emploi>>

<<Merci de vos compliments, et de vos reproches.
Notre "notoriété confidentielle" tient de ce que nous ne tenons pas et n'avons pas l'envergure pour faire de la publicité.
Notre meilleure pub ce sont nos lecteurs, qui parlent, citent, recommandent nos pages à leurs relations. Et celui qui veut les imprimer et les afficher dans des lieux communautaires peut le faire.
Lorsque les consommateurs refuseront en masse d'acheter des produits douteux (nous préférons ce terme au mot boycott), les grossistes fabricants et les détaillants sauront à quoi s'en tenir.
Il n'est pas de notre ressort d'appeler à une telle démarche, et nous souhaitons voir s'ériger une association de consommateurs s'appuyant et appuyée par des Rabbanim sérieux, qui puisse prendre en main le nettoyage qui s'impose.
Notre action semble toutefois porter des petits fruits, puisque nous avons vu cesser la commercialisation des produits Senoble (Nahalat Its'hak - http://kacher.alliancefr.com/ActuK2011a.htm#KL20110607), des produits du Rav Israëli (http://kacher.alliancefr.com/communiquebruxelles090915.htm)
Et récemment des fromages autrefois revendiqués comme " 'halav Israël " par Schlesinger de Genève devenir halav akoum (au lait non surveillé) sous supervision du Rabbinat de Hollande (http://kacher.alliancefr.com/ActuK2012a.htm#SNL) . (Ca a au moins le mérite de la clarté!)
Quand aux diverses escroqueries en cours, je suppose que vous avez diffusé autour de vous nos pages Kacherleaks : http://kacher.alliancefr.com/KL.htm
Nous en sommes actuellement à l'instruction d'un second procès, mais nous ne pouvons avancer qu'avec des arguments et preuves solides dans toutes nos affirmations>>

Mai 2012
Lettre à une fromagerie italienne pour obtenir des renseignements sur le type de surveillance du lait et la nature de la présure utilisée. (http://kacher.alliancefr.com/ActuK2012a.htm#padano)
Réponse: "(...) Pour plus de renseignements, merci de bien vouloir contacter Rabbi Moshé"

27 juin 2012
Lettre à Rav Its'hak Belinow concernant les produits fabriqués en son nom par Batibio - Bendayan. Renouvellée le 29 Août. Ce dernier courrier sera finalement suivi d'un démenti du Rav (http://kacher.alliancefr.com/KL_rybambel.pdf)

Juillet 2012
La commission cacherouth du Rabbinat de Strasbourg nous a contacté pour diffuser un communiqué concernant les levures de panification sous la surveillance du Rabbinat de Strasbourg.

Septembre 2012:
Un lecteur nous a questionné sur la nature de la présure animale utilisée pour les fromages AOC comme le Reblochon de Rav Seckbach, ou le Roquefort Coulet de Alloun. Nous n'avons pour l'instant aucune approche nous permettant d'entrevoir une réponse.

Octobre 2012:
Plusieurs échanges avec un lecteur qui s'étonne que Rav Bamberger n'ait pas réagi de façon plus efficace pour dénoncer l'utilisation frauduleuse de son nom (http://kacher.alliancefr.com/KL_rybambel.pdf)

Novembre 2012:
La commission cacherouth du Rabbinat de Marseille nous a contacté pour actualiser le logo de cacherouth figurant sur notre page des logos rabbiniques.

Novembre 2012:
Echange de courriers avec MM Alloun, concernant la présure animale qu'ils utilisent.

Un dossier préparé par K. Acher