La cacherouth

Un dossier préparé par K. Acher
Pour une lecture plein écran, ouvrez http://www.kacher.fr   dans votre navigateur.
Mise à jour le

 

Toute la lumière sur vos bougies


Vous utilisez des bougies achetées en magasin cacher pour vos bougies de Chabbath? Excellent idée. Il était un temps, et peut être cela persiste où nos chimistes incorporaient de la stéarine, de la graisse animale, à la paraffine pour nous faire de belles bougies.
Il y a lieu de craindre que si cette graisse tombe dans les plats cachers en fondant, cela puisse poser des questions. D'où kl'usage de n'acheter que des bougies sans problème de cacherouth.
Quelle est la situation aujourd'hui en matière de fabrication des bougies? Don't know.
Quelle est l'avis de la Halakhah sur cette tâche de graisse? Don't know, et votre Rav est fait pour ça, entre autres.
Et puis il vous reste la sensation d'avoir fait une Mitsvah avec ces belles bougies qui viennent d’Israël. Dans le meilleur des cas, avoir fait tourner l'industrie israélienne, dans le moindre des cas, le mérite d'avoir fait gagner quelques zlotys à un commerçant juif.

Pour illustrer ce délire, examinons les bougies actuellement sur le marché. Nous ferons fi de ces bougies que nous avions trouvées en 2013, et dont la mèchedépassait de plusieurs centimètres la bougie, avec les inconvénients techniques que cela posait.

 

Bougies Pallas, en bleu, made in Israel, pèse 20 grammes la bougie, pour un diamètre de 17.48 mm, vendue par boite de 72, coûte 7 cent pièce.

Bougies Ohr, en orange, made in République Dominicaine, pèse 17 grammes la bougie, pour un diamètre de 16.48 mm, vendue par boite de 72, coûte 10 cent pièce.
Elles sont difficiles à allumer, sont éteintes quand vous rentrez de la synagoque [après avoir longuement bavardé entre amis, il est vrai]
Dans ce dernier cas, vous avez le mérite d'avoir fait tourner le business d'un petit pays en voie de développement.
Et de payer le transport.


Bien qu'il ne soit pas dans nos habitudes de publier sur les prix du cacher, nous nous posons quand même des questions.
Et vous, lesquelles demanderez vous à votre vendeur la prochaine fois?
PS: nos relevés n'ont pas été effectués sous contrôle d'huissier.

Un dossier préparé par K. Acher